Conditions Facilitantes

Parmi les conditions facilitantes liées aux modèles de financement ou aux incitatifs financiers qui appuient la collaboration, on compte les suivantes :

  • Un financement soutenu et stable;
  • L’harmonisation des modèles de financement et des incitatifs;
  • La mise en commun et le partage des ressources.

Financement soutenu et stable
Des investissements financiers soutenus et à long terme de la part des gouvernements, tant fédéral que provinciaux, sont nécessaires pour renforcer la collaboration entre la santé publique et les services de première ligne; à titre d’exemple, prenons le financement du gouvernement fédéral offert par l’intermédiaire du Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires. Les provinces ont été en mesure d’établir des modèles de prestation de soins qui intégraient des éléments provenant tant de la santé publique que des services de première ligne. Pour de plus amples renseignements sur le Fonds pour l’adaptation des soins de santé primaires, consulter : http://www.hc-sc.gc.ca/hcs-sss/pubs/prim/2007-initiatives/index-fra.php

Harmonisation des modèles de financement et des incitatifs
Les modèles de financement doivent être harmonisés aux objectifs et à la vision de collaboration entre la santé publique et les services de première ligne.

ConnexeSujet connexe : Politiques et mandats gouvernementaux ou réglementaires sur la collaboration

Les comportements des intervenants en santé dépendent, en partie, de leur mode de rémunération. Si l’on réduit le risque de perte de revenu ou si on les rémunère pour collaborer, la collaboration est plus susceptible d’avoir lieu.

Primary Care Physician« Actuellement, la rémunération à l’acte est une désincitation à de bons services de santé intégrés. »

 

Doctor2« Pour que les médecins prêtent vraiment attention à autre chose qu’à leur pratique, je crois qu’il faudrait les rémunérer différemment, si vous voulez qu’ils travaillent différemment. »

Mise en commun et partage des ressources.
Investir dans des ressources partagées, comme des locaux pour recevoir des patients ou le déploiement de ressources humaines en santé (p. ex. une infirmière ou un pharmacien), contribue à renforcer la collaboration entre la santé publique et les services de première ligne.

ICON_ExampleFRExemple
Prenons l’exemple d’une infirmière dont le salaire est pris en charge par l’autorité régionale, mais qui est mutée pour offrir des services de santé publique au sein de pratiques de première ligne dans une région géographique donnée. Les modèles de financement servent à promulguer les objectifs et la vision d’une collaboration élargie, car cela permet aux intervenants de travailler en plus étroite collaboration.

ConnexeSujet connexe : Mandats, vision et objectifs de collaboration clairs

Voici un autre exemple : une collectivité a créé un programme de proximité et d’ échange de seringues qui était assuré par l’intervenant en soins de santé. La mise sur pied d’un budget souple qui permet de payer des dépenses périodiques, comme les médicaments nécessaires, peut se révéler être un atout précieux.