Défis

La formation professionnelle ciblée comporte plusieurs défis :

  • Les attitudes hiérarchiques et les préférences envers le travail en vases clos représentent des défis à la formation professionnelle en matière de collaboration. Cela comprend notamment les querelles de clocher. Un professionnel de la santé publique explique qu’une attitude de type « ne pénétrez pas dans mon territoire » ne fonctionne pas dans une collaboration. Cela comprend également une attitude de supériorité.
  • Les étudiants ont besoin de soutien. Le manque de soutien des pairs et de mentorat ainsi que le peu d’encouragement au respect mutuel présentent des obstacles à l’apprentissage et au perfectionnement professionnel;
  • Le soutien financier pour la formation professionnelle est limité et peut se révéler difficile à obtenir;
  • Des plans opérationnels qui ne comportent pas de volet explicite sur la formation en matière de collaboration santé publique-services de première ligne peuvent entraver l’élaboration de partenariats.

Résumé
Les étudiants des professions de la santé ont besoin de soutien pour se forger une compréhension de ce que signifie «apprendre à travailler en collaboration» et «participer à l’élaboration et à l’échange de connaissances nécessaires à une pratique intersectorielle». La force de la prochaine génération de professionnels appelés à travailler en collaboration santé publique-services de première ligne viendra de leurs expériences d’apprentissage en matière de collaboration intersectorielle.

Public Health NurseUn nutritionniste de la santé publique propose un résumé de la pensée collaborative :

« La pensée collaborative devient une seconde nature grâce à l’éducation, où elle a la possibilité de s’enraciner dans notre mode de pensée. »