Cas type

Dans une collaboration entre services de première ligne et santé publique, Sheila Browne était cadre de direction (donc leader organisationnelle) d’une autorité locale de la santé. Elle avait de l’expérience en santé publique et en services de première ligne, et elle savait voir les forces et les défis dans chacun des secteurs. À titre de cadre dirigeante, elle avait comme vision de rapprocher les deux secteurs dans divers programmes afin de réduire le chevauchement des services et d’améliorer les résultats pour les clients.

Vision et engagement
Plus particulièrement, elle avait pour vision d’éliminer les vases clos dans lesquels travaillent les services de première ligne et la santé publique. Cela permettrait à chacun des secteurs d’en apprendre un peu plus sur ce que l’autre secteur faisait et de tirer profit des forces mutuelles de chacun des groupes. Sheila croyait fermement qu’une telle collaboration permettrait aux clients et aux familles d’avoir accès plus facilement aux services dont ils avaient besoin.

Communication régulière
Sheila a mis sur pied des réunions de collaboration bisectorielles mensuelles auxquelles elle invitait une large gamme de partenaires. Conformément à sa vision de cadre dirigeante, le personnel de la santé publique et les infirmières praticiennes ont été en mesure d’offrir des services de promotion de la santé, d’éducation sanitaire et des services de première ligne dans les écoles secondaires locales.

Formation continue
Dans le cadre d’une initiative à l’échelle de la direction, Sheila a obtenu pour les infirmières de la santé publique une formation afin qu’elles puissent effectuer des examens physiques complets des nouveau-nés pendant les visites à domicile. Généralement, les infirmières des services de première ligne effectuaient ce type d’examen. En offrant cette compétence aux infirmières de la santé publique, cela a permis de soutenir les parents qui n’avaient pas de médecin de famille et qui, autrement, n’auraient pas eu accès à ce genre de services.

Dans son rôle de leader organisationnelle, Sheila a joué un rôle essentiel pour mettre de l’avant la collaboration et pour en maintenir l’élan. Elle a bâti des relations constructives tant avec le personnel des services de première ligne qu’avec celui de la santé publique. Ces relations de confiance et d’accueil mises en place par cette dirigeante ont inspiré le personnel à adhérer à sa vision de collaboration bisectorielle. Grâce à ses efforts, Sheila correspond au profil de « championne » de la collaboration; pourtant, tout au long de ce projet, elle a dû faire face à de nombreux defies.

ConnexeSujet connexe : Relations de confiance et d’accueil

 

 

Défis
Bien que la majorité du personnel ait adhéré à cette vision, certains des membres qui avaient de l’ancienneté ont résisté aux initiatives de collaboration et leur attitude a mis des bâtons dans les roues de cette collaboration bisectorielle. Sheila a tenté d’aborder cette résistance en écoutant leurs préoccupations et en employant un style de leadership transformationnel, ainsi qu’une approche de gestion motivationnelle cohérente.

Un important roulement de personnel était l’un des nombreux défis que Sheila a dû surmonter. Elle devait s’assurer chaque fois que les plus récents membres du personnel étaient bien au courant de la collaboration bisectorielle. À cet effet, elle s’est efforcée de partager la vision avec les nouvelles personnes sur une base continue, à mesure que les nouveaux employés arrivaient.

Ce cas illustre que le contexte de la collaboration peut imposer des contraintes à un processus de collaboration, mais aussi l’impact positif que peut avoir sur le processus un leader qui agit en champion de la collaboration.