Définition

Le facteur – Relations de Confiance et D’accueil – comporte trois elements:

  • Culture de relations positives;
  • Approche centrée sur la collaboration;
  • Confiance et respect d’autrui.

Le thème des Relations de confiance et d’accueil fait référence à l’importance d’établir et d’entretenir une culture de relations positives.

Une culture de relations positives
Une culture de relations positives fait référence à des relations mutuellement bénéfiques entre les partenaires des services de première ligne et de la santé publique, lorsqu’ils travaillent en collaboration. La collaboration devient plus forte quand les relations se resserrent entre les partenaires.  Les intervenants endossent la responsabilité de la collaboration, prennent conscience de l’importance de la relation, et s’entendent sur des mesures pour la solidifier.

Community Health Centre Staff« Vraiment, mon expérience a été que si vous prenez le temps, dès le départ, de bien clarifier ce qui doit être fait et de construire les relations avec les gens, cela crée une énorme différence dans les résultats. C’est parce que vous avez identifié des objectifs communs, cerné le résultat à atteindre et établi la manière dont vous souhaitez y arriver ensemble.  Construire des relations de confiance solides est d’une importance cruciale. » 

Une approche centrée sur la collaboration
Cette approche renforce les relations de collaboration en permettant à chacun des partenaires de mettre ses forces et son expertise au service de la collaboration. Cela suppose une attitude du « nous » plutôt qu’une attitude du « moi », la capacité de prendre des risques, et le désir de travailler ensemble, autant sur des tâches difficiles que sur des tâches plus banales.


Pour qu’il y ait une réelle collaboration, tous les partenaires doivent être présents, ouverts et engagés à travailler tous ensemble, en collaboration les uns avec les autres.


Colleagues working together

La confiance
La confiance entre les partenaires de diverses organisations est un sujet qui a fait l’objet de nombreux écrits. On considère généralement que le développement de la confiance est fondé sur des attentes favorables en ce qui a trait aux cibles de la collaboration ou aux comportements des partenaires relativement à ces cibles.

Une infirmière praticienne en santé publique partage cette vision : « Quand j’ai des attentes positives, je peux davantage faire confiance. Mes attentes peuvent être basées sur mon sentiment que la collaboration que nous sommes en train de construire se déroulera bien, ou sur mes expériences antérieures satisfaisantes avec les personnes qui y participent.«